Loader

Le Beaujolais

Continent de vignobles à la conquête du monde

En venant du Bugey, le Fascinant voyage nous entraîne par dessus les Dombes et le Val-de-Saône pour déposer nos appétits en rive droite de la rivière, parmi les monts, vallons et villages enveloppés de vignobles. Au premier regard, le paysage de Saint-Amour à Villefranche-sur-Saône montre une belle unité : grandes cultures et prairies dans les vallées et fonds de vallons, vignes ondulantes à flanc de coteaux, fronts boisés sur les sommets et lignes de crêtes. Le sol est granitique, ce qui ne veut pas dire terroir monolithique. Le Gamay est le cépage unique, ce qui ne signifie pas saveurs identiques.
Bien au contraire ! En Beaujolais, il y a une méthode de vinification, plus de 2000 vignerons, de jolies légendes et beaucoup plus de nuances qu'on ne le pense.
Pour découvrir les Beaujolais, on dit souvent qu'il faut remonter la Saône. Pour le Fascinant voyage, nous préférons suivre son cours naturel qui l'emmène vers le Rhône, le fil bleu de notre grand périple oenotouristique. Entre les pentes de l'Arlois, à deux pas de la Bourgogne, et le Mont Brouilly coiffé de chênes, les villages qui se succèdent du Nord au Sud font le territoire des 10 crus AOC Beaujolais.
Saint-Amour joue de son nom à la Saint-Valentin pour faire triompher ses vins : rouges tendres où les arômes offrent un bouquet de pivoine parmi les fruits, rouges puissants et plus gras aux notes de kirsch et réséda. Le village de Saint-Amour ne manque lui-même pas de charme.
Avec un terroir varié entre granit et alluvions, Julienas est un cru viril et charpenté,
qui aime vieillir pour révéler son éloquence aromatique et sa truculence. Les sentiers alentours conduisent parmi les vignes vers la combe viticole, les points de vue et bâtisses remarquables. Chénas est aussi vin de garde : fin et racé, le plus rare des Beaujolais délivre ses nuances épicées et boisées après quelques années. Au dessus du village, quelques heures de marche suffisent pour admirer un panorama à 360° depuis la montagne des chasseurs.

Localisé en partie sur la commune de Chénas, Moulin à vent est le plus prestigieux des crus : un terroir particulier veiné de manganèse, des rouges intenses, tanniques, subtilement épicés, à dominante florale dans leur jeunesse pour évoluer avec la garde vers les iris, les roses fanées, les épices et les fruits mûrs.

« 50 % du Gamay planté dans
le monde

est dans le

Beaujolais »

« Le seul vignoble avec

la Champagne
où la vendange

est entièrement manuelle »

« Jeunes ou

de garde,

les Beaujolais
sont des vins

de vignerons et
de savoir-faire »

« Beaujolais-Villages,

la première appellation

villages créée
en France

en 1950 »

Fleurie montre à lui seul que la subtilité du Beaujolais n'est pas un mythe : un sol de granit rose, un cépage, mais 13 climats différents sur 822 hectares, et un géographie particulière en mamelons de collines gainées de vignes. Dans le verre, iris, violette, rose et arômes fruités couvrent de grâce un corps charnu et soyeux. On parle d'un cru féminin, et on salue la Madone dans sa chapelle perchée, d'où l'on voit le Mont Blanc par beau temps.
Situé sur les coteaux les plus escarpés du Beaujolais, le vignoble de Chiroubles donne des suées aux vignerons, mais aussi beaucoup de tendresse, avec des rouges fruités et friands au nez de muguet et pivoine. Le plus Beaujolais des crus ? Un des plus gourmands en tous cas, et le plus beau panorama depuis le lieu-dit La Terrasse, départ d'un sentier des 10 crus.

Et maintenant, Morgon ! Sol de granit, schistes et roches éruptives altérées, 6 climats, les particularités du terroir apportent différentes nuances de rouges sur une trame riche et charpentée, avec des parfums de fruits mûrs à noyaux. Sensations dans le verre, émotions dans le somptueux paysage au sommet du Mont du Py. À voir aussi, le village de Villié-Morgon et le chemin de Croix, le Château de Fontcrenne et son parc...


Installé face au Mont Brouilly, le cru Régnié est de la famille des Beaujolais robustes, avec des vins très aromatiques et généreux, des tanins fins, un fruité parfait. Les hameaux et villages fleuris, les châteaux et les vues sur la Saône, la Bresse, la Chaîne des Alpes enchantent le vignoble.

Le Côte de Brouilly tapisse les versants pentus du Mont Brouilly, sommet du Beaujolais. Son origine volcanique a laissé un sol de diorite aux tons de bleu, la roche la plus dure connue sur terre après le diamant. Délicats et nerveux, les vins gagnent en élégance avec le temps. De multiples balades environnent le Mont, d'où l'on déguste tous les horizons.

Un peu plus bas, Brouilly est le plus vaste (6 communes et 1206 ha) et le plus méridional des crus du Beaujolais. Là encore, les vignerons font résonner les caractères divers des sols sur les arômes de fruits rouges et des notes minérales. Autour et dans les villages, bel assemblage de curiosités architecturales, sentiers dans les landes vallonnées, châteaux classés dont la Chaize, le petit « Versailles Beaujolais ».

Img-terr-beaujolais-cmoirenc-053129_xs_square

« Nuances de

terroirs, diversité
des vignerons : il

n'y a pas un Beaujolais
nouveau mais

des Beaujolais nouveaux »

Autour des crus, l'appellation AOC Beaujolais-Villages s'étend sur 38 communes où les vignes escaladent en rangs serrés des côtes raides aux sols granitiques et sablonneux. Du Nord au Sud, de vignerons en vignerons, la typicité des vins de Gamay est plurielle : rouges charpentés et tanniques entre les vallées de l'Arlois et de l'Ardières, fruits rouges et structure au voisinage du cru Brouilly, tanins doux et fruité jeune sur les monts de la Haute-Azergues (berceau des très célèbres Beaujolais primeurs). On apprend au passage que l'appellation délivre aussi des rosés friands et suaves, et des blancs (issus de Chardonnay) pleins d'étoffes, de fraîcheur et d'arômes subtils.
Serpentant dans le vignoble, le chapelet des villages de charme se récite au gré des envies : randonnées et voies vertes, métiers d'arts et belles haltes, par exemple au prieuré de Salles-Arbuissonnas, au pôle oenotouristique de Vaux-en-Beaujolais dédié au roman Clochemerle écrit ici, ou encore au musée de Saint-Julien dédié au savant Claude Bernard. C'est aussi le moment d'aller voir Beaujeu, capitale historique des Beaujolais-Villages, où se trouvent l'église romane Saint Nicolas, la maison du terroir Beaujolais, le Musée des Arts et Traditions Populaires, l'Apothicairerie...
Img-terr-beaujolais-cmoirenc-053120_sm_square

D'abord localisé entre l'aire des crus et la Saône,

le vignoble de l'AOC Beaujolais s'égaille après le signal de Saint-Bonnet sur les plateaux de Villefranche, les pentes des Monts du Beaujolais, de la vallée de l'Azergues, du massif de Pommiers et des collines de l'Arbresle. Les vignerons produisent dans cette aire les 2/3 du Beaujolais nouveau qu'on fête dans le monde entier, mais aussi des rouges de garde, plus épicés et structurés. Après la visite du superbe Hôtel-Dieu de Belleville, des châteaux classés de Pizay et de Corcelle, nous voici à Villefranche-sur-Saône. Le centre historique recèle un patrimoine de cours et maisons Renaissance, le musée d'art moderne et contemporain Paul Dini, l'espace des vins du Beaujolais.

 

Plus au sud, c'est le pays des Pierres Dorées où le calcaire ocre issu du terroir a servi à construire maisons vigneronnes, églises, châteaux et patrimoine rural. Dans ce paysage aux accents de Toscane, beaucoup de villages perchés et médiévaux nous tendent les bras. S'il n'en faut qu'un, ce sera Oingt, un des plus beaux de France. Aux environs de l'Arbresle, les monts du Beaujolais cèdent le relief à ceux du Lyonnais. Il est temps de poursuivre ailleurs le Fascinant voyage.

Pour aller plus loin

Les vins, le travail
des vignerons et
l'oenotourisme : beaujolais.com
Pour découvrir de plus près la destination Beaujolais : www.beaujolaisvignoble.com

Pour partir en balade : www.baladesduvin.com
• Route des vins du Beaujolais
• Dégustation, découverte des vins et détente en Beaujolais
• Entre Beaujolais vert et rouge : dégustez les vins, devenez chercheur d'or et fabriquez vos fromages
• À Villefranche-sur-Saône, entre musées et vins
• Promenez-vous en voiture de collection et dégustez du Morgon
• Entre pierres dorées, découverte du village de Oingt et dégustation
• Découverte des crus du Beaujolais et de Beaujeu
• Visite du Hameau du vin de Georges Duboeuf
• Visite de Lyon et découverte du Beaujolais
• Séjour en chambre d'hôtes et découverte du Juliénas
• Les pierres dorées en Beaujolais