Loader

Une stratégie durable :
l’oenotourisme, l’autre croissance pour la vigne

La première étude d’ampleur sur l’oenotourisme régional a été menée il y a 12 ans, à l’initiative du Comité Vins.

Co-réalisé avec la Mission d'ingénierie touristique du CRT, cet état des lieux des offres et de la clientèle a nourri la décision des acteurs vitivinicoles et de leurs partenaires. Depuis, le tourisme de la vigne et des vins est considéré comme un potentiel majeur de création de valeur. Pas seulement pour les vignobles, mais pour toute une économie régionale, rurale et locale. Car si l'oenotourisme peut faire progresser la vente directe dans les exploitations et les caveaux, il dynamise aussi les flux de clientèles dans toute la chaîne de l'accueil : restaurateurs, hébergeurs, producteurs des terroirs, lieux de valorisation culturels et patrimoniaux, commerces de proximité...

Une grande région, une grande destination oenotouristique : le cap est donc fixé, la dynamique lancée

Le Plan vignobles Auvergne Rhône-Alpes, dont le 1er a été signé en 2006 par la Région, le Comité Vins et la Chambre d'agriculture régionale, inclut des aides spécifiques sur la professionnalisation de l'accueil et sur la  communication d'une offre régionale. À l'échelle des appellations, cette offre se développe, se structure, se qualifie. La cohérence, la pertinence, l'articulation, la communication des actions de ce plan et des projets dans les vignobles sont suivies par une Commission oenotouristique. Pour la première fois, les représentants du monde vitivinicole et ceux des réseaux touristiques régionaux/départementaux dialoguent, se concertent, partagent leurs avis.

Auvergne Rhône-Alpes : destination oenotouristique

Mieux qualifiée et plus structurée, l'offre a intégré les bases de données touristiques régionales qui alimentent la plateforme baladesduvin.com, vitrine grand public de l'oenotourisme régional. À l'échelle locale, dix territoires ont été labellisés Vignobles et découvertes, ou sont en voie de l'être, soit autant de territoires à vocations touristique et viticole proposant une offre de produits multiples et complémentaires. Portée par la Comité Vins, une promotion active de la destination soutient ces avancées, relayée par les réseaux de développement touristique et le Comité régional du tourisme.

 

Via le Crof 2011-2015 puis le Crof 2016-2019, la Région maintient ses aides et élargit le champs des bénéficiaires sur les volets intéressant l'oenotourisme : conservation et valorisation du patrimoine viticole, renforcement de l'identité et de l'ancrage régional, professionnalisation, accompagnement et mise en réseau des acteurs, structures d'accueil et/ou de dégustation (caveaux), réalisations d'équipements en lien avec l'oenotourisme (sentiers, jardins, signalétique...), actions collectives à destination des prescripteurs et des restaurants, création d'une maison des vins à Lyon...

 

 

Si le premier cap est franchi, où est le suivant ? Dans une nouvelle ambition, une haute ambition, à l'image de la pente ascendante des vignobles régionaux, à la hauteur d'un très grand potentiel oenotouristique. Cette ambition s'appelle VINS AUVERGNE-RHÔNEALPES 2025.

D'ici 2025, la filière et ses partenaires veulent....

  • faire d'Auvergne Rhône-Alpes la 1ère région oenotouristique française,
  • faire des restaurants auvergnats et rhônalpins les 1ers ambassadeurs des vins régionaux,
  • faire des auvergnats et des rhônalpins les 1ers clients des vins régionaux, 
  • faire des vins régionaux les plus les plus connaus et aimés dans leur région...

...en s'appuyant sur les atouts régionaux :

  • le puissant marché interieur de la 2ème région économique et démographique française, dotée d'un pouvoir d'achat moyen élevé.
  • la notoriété mondiale de sa gastronomie
  • la complémentarité et la diversité de ses vins, distingués par des dénominations qualitatives (AOC/AOP ou IGP)
  • la contributions des vignobles à la beauté des paysages régionaux et leur place dans un extraordinaire patrimoine historique et architectural régional.

Tel est le cap stratégique partagé par les différents vignobles de la grande région. L’oenotourisme y occupe une place importance, avec un plan d’actions mis en oeuvre par le Comité Vins et incluant…


  • La valorisation et la mise à jour du site baladesduvin.com
  • La sensibilisation des prescripteurs (offices et professionnels du tourisme) à la promotion et à la diffusion de l'oenotourisme en Auvergne Rhône-Alpes.
  • L'animation de la dynamique régionale en faveur de l'oenotourisme et l'accompagnement des territoires dans leurs projets oenotouristiques.
  • La collecte et l'analyse de données utiles à l'orientation des politiques publiques de soutien à l'oenotourisme.
  • L'information et l'accompagnement technique des porteurs de projets éligibles aux aides financières régionales et européennes en matière d'oenotourisme